The Hills Are Alive
film court, 21 min, 2019

réalisation, montage, étalonnage : Anouk Nier- Nantes
son : Ross Heselton et Anouk Nier-Nantes
Festivals : Les Inattendus 2020 – Cinéma du Réel, première fenêtre 2020

Parmi les sept collines d’Athènes, on trouve Latomia, l’ancienne carrière de marbre, Alépotripa,    « le Trou des renards » et Lykavittos, la colline des loups. Ces trois collines ne sont ni des réserves naturelles ni des parcs aux chemins tout tracés. Elles n’ont ni statut ni fonction déterminées mais laissent libre cours à d’autres manières de vagabonder et de cohabiter. Elles émergent de la ville comme des îlots et forment pourtant comme une partie souterraine, une réserve d’histoires secrètes et plus ou moins mythologiques.

Among the seven hills of Athens, there are Latomia, the disused marble mine, Alepotripa, « The Fox’s Hole », and Lykavittos, the hill of wolves. These three hills are neither nature reserves nor public parks with well marked paths. They have no determined status or purpose, allowing other ways to wander and coexist to emerge. They rise up out of the city like islands, and yet they form a kind of underground part of it, a mine of secret and more or less mythological stories.